A Travellerspoint blog

Caleta Tortel, "El pueblo que no toca el suelo".

Caleta Tortel c'est loin de Santiago. Pardonnez moi, Caleta Tortel, c'est a la chucha de Santiago, et encore l'expression n'est pas assez forte pour décrire l'éloignement dont je parle. C'est pas loin dans le sens "Chérie tu peux faire le plein avant qu'on parte demain matin?'', non non c'est beaucoup plus loin que ça, et pourtant ça reste au Chili.

DSCF0961.jpg

C'est si loin que quand tu te préoccupes de rentrer, tu commences par deux jours en minibus/stop sur une route de terre. Le troisième jour tu retrouves le goudron, yeah! Le quatrième jour tu embarques sur le ferry (attention à pas le rater il passe une fois par semaine!), 24 heures plus tard t'es toujours sur le bateau et t'as pas beaucoup avancé, encore 10 heures de plus et enfin on te dépose sur l'ile Chiloé, yeah à nouveau du goudron! Du goudron du goudron puis un autre ferry pour quitter l’île, et de là encore 1000 km jusqu'à Santiago, soit une nuit de bus.

Bref l'autre option c'est l'avion, mais à 500 euros le billet de dernière minute autant prendre une petite semaine pour rentrer à la maison.

Et voilà à peu près les conversations que j'ai eu avec les chiliens en revenant à l'université:

"Ah t'es allé au sud, du genre Chillian?" (Chillian c'est à trois heures au sud de Santiago...)
"Non plus au sud."
"Pucon?"
"Encore plus au sud."
"Puerto Montt?"
"Un peu plus."
"Ah ouai mais t'es parti à la chucha en fait!"

DSCF0956.jpg

Quelques mots sur Caleta Tortel. La plus grande particularité de ce village, c'est qu'il n'y a aucune rue, donc aucune voiture, elles sont toutes garées à l'entrée du patelin, les maisons sont reliées les unes aux autres par des ponts et des passerelles, toutes en cyprès, mêmes les places sont construites en bois, au dessus de l'eau. Même les pompiers et les policiers se baladent en bateau. Le village est connecté à la Carretera Austral depuis seulement 2003, avant le seul moyen de s'y rendre était par la mer ou les airs... Plus au sud la Carretera Austral continue une centaine de kilomètres avant de finir à Villa O'Higgins, de là on peut passer en Argentine, mais seulement à pied.

DSCF0964.jpg

DSCF0954.jpg

DSCF0949.jpg

DSCF0943.jpg

DSCF0934.jpg

DSCF0923.jpg

DSCF0901.jpg

Posted by vlejay 07:33 Archived in Chile Tagged patagonia caleta tortel

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Comments

sweet thing, sympa de faire autant de km pour la pluie :p
les photos sont super!

by Emma

Comments on this blog entry are now closed to non-Travellerspoint members. You can still leave a comment if you are a member of Travellerspoint.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint