A Travellerspoint blog

Le Chili a gagné la coupe du monde. Enfin... presque!

Pour la première fois de l'année, j'ai vu le concierge de mon immeuble sourire. J'ai vu mon coloc anti-foot s’intéresser au match. J'ai vu des gamins crier 'Viva Chile' et des papys s’essouffler dans des vuvuzelas. J'ai vu tous les chauffeurs et conducteurs de la capitale épuiser leur klaxonne. J'ai vu des suporters embrasser un policier sur son casque. J'ai vu un gars courir sur la plus grande avenue de Santiago en faisant l'avion tandis que des milliers d'autres marchaient vers Plaza Italia. Alors certes le Chili n'a pas (encore) gagné la coupe du monde, mais ce soir, dans la rue et à Plaza Italia, c'est tout comme!

large_DSCF2434.jpglarge_DSCF2466.jpglarge_DSCF2485.jpglarge_DSCF2478.jpglarge_DSCF2472.jpglarge_DSCF2451.jpglarge_DSCF2517.jpglarge_DSCF2505.jpglarge_DSCF2519.jpglarge_DSCF2442.jpglarge_DSCF2446.jpglarge_DSCF2441.jpg

Posted by vlejay 15:51 Archived in Chile Tagged espana chile foot mundial Comments (1)

Altos de Lircay

Sortie de fin d'automne à la réserve Altos de Lircay, près de Talca. A part nous il n'y a personne dans la réserve, pas étonnant, les bouteilles d'eau gèlent pendant la nuit. Le deuxième soir, alors qu'on était dans la tente depuis une éternité à attendre que la nuit passe, Jaime me demande, "Tu sais quelle heure il est?"

"Hmm je sais pas, 3h, 4h? pourquoi?"

"Parce qu’il est minuit..."

Heureusement le soleil du matin efface vite le froid de la nuit. Même pas besoin de s'habiller, on a déjà tous nos vêtements sur le dos avant même de sortir du duvet. On s'enfile un petit déjeuner à base de chocolat chaud/marshmallow, manjar, et biscuits avec du "chocolate de verdad", c'est le paquet qui le dit! Un reste de vin chaud de la veille? non merci. L'après midi on monte à El Enladrillado. De la neige jusqu'aux genoux. Le garde du parc aurait bien rigolé en me voyant m'enfoncer dans la poudre, en short avec des sacs plastiques sur les chaussures. Promis pour la prochaine sortie je m'offre des guêtres!

large_DSCF1807.jpglarge_DSCF1833.jpglarge_DSCF1847.jpglarge_DSCF1862.jpglarge_DSCF1913.jpglarge_DSCF1920.jpglarge_DSCF1940.jpglarge_DSCF1957.jpglarge_DSCF1969.jpglarge_DSCF1983.jpglarge_DSCF1986.jpglarge_DSCF1990.jpglarge_DSCF2002.jpg

Posted by vlejay 08:01 Archived in Chile Tagged chile el de talca otoño altos lircay enladrillado Comments (3)

Some more of Santiago

Grève des Correos de Chile.

large_DSCF6147.jpg

large_DSCF1468.jpg

La boulangerie du coin.
large_DSCF1461.jpg

large_DSCF1422.jpg

large_DSCF1459.jpg

Les carabineros font leur sortie.
large_DSCF1385.jpg

large_DSCF0087.jpg

Posted by vlejay 14:40 Archived in Chile Tagged street chile santiago photography Comments (0)

'Nous travaillons à la maintenance de cette station'

Du noir et blanc, de la couleur, des graffitis, un show de danse irlandaise, un gars qui regarde pas au bon endroit.

large_DSCF1265.jpg

large_DSCF1257.jpg

large_DSCF1290.jpg

large_6ECE82562219AC68170C6359FC013F36.jpg

large_DSCF1103.jpg

large_DSCF1104.jpg

large_DSCF1163.jpg

large_DSCF1185.jpg

large_DSCF1234.jpg

large_DSCF1156.jpg

Posted by vlejay 16:44 Archived in Chile Tagged street white chile black santiago providencia Comments (3)

Caleta Tortel, "El pueblo que no toca el suelo".

Caleta Tortel c'est loin de Santiago. Pardonnez moi, Caleta Tortel, c'est a la chucha de Santiago, et encore l'expression n'est pas assez forte pour décrire l'éloignement dont je parle. C'est pas loin dans le sens "Chérie tu peux faire le plein avant qu'on parte demain matin?'', non non c'est beaucoup plus loin que ça, et pourtant ça reste au Chili.

DSCF0961.jpg

C'est si loin que quand tu te préoccupes de rentrer, tu commences par deux jours en minibus/stop sur une route de terre. Le troisième jour tu retrouves le goudron, yeah! Le quatrième jour tu embarques sur le ferry (attention à pas le rater il passe une fois par semaine!), 24 heures plus tard t'es toujours sur le bateau et t'as pas beaucoup avancé, encore 10 heures de plus et enfin on te dépose sur l'ile Chiloé, yeah à nouveau du goudron! Du goudron du goudron puis un autre ferry pour quitter l’île, et de là encore 1000 km jusqu'à Santiago, soit une nuit de bus.

Bref l'autre option c'est l'avion, mais à 500 euros le billet de dernière minute autant prendre une petite semaine pour rentrer à la maison.

Et voilà à peu près les conversations que j'ai eu avec les chiliens en revenant à l'université:

"Ah t'es allé au sud, du genre Chillian?" (Chillian c'est à trois heures au sud de Santiago...)
"Non plus au sud."
"Pucon?"
"Encore plus au sud."
"Puerto Montt?"
"Un peu plus."
"Ah ouai mais t'es parti à la chucha en fait!"

DSCF0956.jpg

Quelques mots sur Caleta Tortel. La plus grande particularité de ce village, c'est qu'il n'y a aucune rue, donc aucune voiture, elles sont toutes garées à l'entrée du patelin, les maisons sont reliées les unes aux autres par des ponts et des passerelles, toutes en cyprès, mêmes les places sont construites en bois, au dessus de l'eau. Même les pompiers et les policiers se baladent en bateau. Le village est connecté à la Carretera Austral depuis seulement 2003, avant le seul moyen de s'y rendre était par la mer ou les airs... Plus au sud la Carretera Austral continue une centaine de kilomètres avant de finir à Villa O'Higgins, de là on peut passer en Argentine, mais seulement à pied.

DSCF0964.jpg

DSCF0954.jpg

DSCF0949.jpg

DSCF0943.jpg

DSCF0934.jpg

DSCF0923.jpg

DSCF0901.jpg

Posted by vlejay 07:33 Archived in Chile Tagged patagonia caleta tortel Comments (1)

(Entries 1 - 5 of 25) Page [1] 2 3 4 5 »